Cliquez pour découvrir Saïda et Nostalgérie
Cliquez pour découvrir Saïda et Nostalgérie


Mon pays... c'est Saïda, une petite ville d'Algérie, heureuse à l'image de son nom, nichée à 800 mètres d'altitude dans un replis de terrain au pied des premiers contreforts des Hauts Plateaux du Sud-Oranais, à la naissance de l'oued Oukrif et de l'oued Saïda. Paradoxalement, dans ce pays de forêts, la ville fut implantée dans un paysage sec et brûlé par le soleil. Il faut dire que la présence de l'oued Saïda et la source de la fontaine Maboul ne furent pas étrangers à ce choix.

C'était l'époque héroïque. Elle devait durer jusqu'en 1865. Tout commence en 1844. Alger est française depuis 14 ans, Oran depuis 13. Pour Saïda c'est l'an 1. Avec l'installation de l'armée, arrive dans ses fourgons ou sur ses pas, le peuple qui accompagne toujours les armées en marche. Tout un petit peuple surgit, on ne sait d'où, de toutes races, de toutes origines, français, juifs, espagnols, italiens, arabes aussi, fournisseurs de l'armée, transporteurs, commerçants, artisans, ouvriers, paysans, aventuriers de tous poils, hommes pour qui la parole donnée avait valeur de contrat et filous patentés, courtiers et maquignons trop habiles, tenanciers, restaurateurs, bistrots, faussaires en titre de propriété, tout un petit peuple haut en couleurs, pittoresque, attendrissant quelquefois, et en définitive attachant, malgré ses défauts ou peut-être à cause d'eux.
     
... à suivre
  Cliquez pour découvrir Saïda et Nostalgérie    
 
Site optimisé pour un écran 1024 x 768 pixels
Navigateur Mozilla Firefox recommandé
                 Nombre de visiteurs